Edito - n°1-septembre-2012

Editorial, par Raimund FOGLAR

1605: Strasbourg invente la presse

1605 est l'année de publication du premier journal au monde, imprimé à Strasbourg par Johann Carolus : « Relation : Aller Fuernemmen und gedenckwuerdigen Historien: so sich hin und wider in Hoch und Nieder Teutschland, auch in Franckreich, Italien, Schott und Engelland, Hisspanien, Hungern, Polen, Siebenbürgen, Wallachey, Moldaw, Türkey, etc. in diesem Jahr verlauffen und zutragen möchte ».

1605: Un titre qui peut se lire en toute langue

De l'Allemagne jusqu'à la Turquie..., la distance entre les hommes n'est plus géographique. Des origines, des cultures, des conceptions du monde très éloignées cohabitent dans une même ville. Nous espérons aider à réduire cette distance par le dialogue entre les langues et les idées.

1605: Un outil d'éducation populaire

Nous souhaitons faire connaître les langues parlées à Strasbourg et les opinions de ceux qui les parlent : un outil pour l'apprentissage des langues, un outil pour la traduction d'une pensée qui vient plus spontanément dans une langue que dans une autre.

1605 : Un organe vivant

Entre chaque sortie du 1605, nous organiserons une rencontre multilingue entre les journalistes, les traducteurs et les lecteurs : nous voulons représenter une communauté liée par la vie commune et quotidienne dans cette ville.
Ċ
Raimund Foglar,
7 oct. 2012 à 12:51